2
Tonneauxprofil
Mot du chef de cave
« Le défi affiché est de placer Château Plaisance parmi les tout meilleurs bordeaux de son rang. » Le terroir de palud garonnais fait la part belle au merlot pour 70 % de l'encépagement, le petit-verdot très à l'aise lui aussi dans ces sols est présent pour 10 %, le cabernet-sauvignon vient compléter l'assemblage pour 20 %.
La densité de plantation est de 5 000 ceps à l'hectare. L'objectif de rendement pour tirer la quintessence du terroir est de 55 hectolitres pour les merlots, 35 hectolitres pour les petit-verdot, et 45 hectolitres pour les cabernet-sauvignon.
L'exigence de qualité est présente dans toutes les étapes du travail de la vigne : tout est mis en œuvre pour optimiser la maturité et l'expression du fruit (taille courte, dédoublage, enherbement de l'inter-rang, effeuillage, vendanges vertes si nécessaire).
La vinification est traditionnelle, dans un chai ultra-moderne. Les millésimes du Château Plaisance se prêtent volontiers au vieillissement en cave. Les conserver entre 5 et 12 ans laissera au vin le temps nécessaire pour sa maturité.
Claude Gaudin